VOLET 1 – LES PLAYMOBIL

Pour ce premier volet de Tête à tête en collaboration avec la FAFM, nous allons entendre les confidences de Brigitte Arondel-Parent, 65 ans et d’Anne-Claire Joffroy, 43 ans. Elles collectionnent toutes les deux des Playmobil, qui sont des figurines de plastique et leurs accessoires permettant de reconstituer des situations de vie, des villages, et des moments historiques. 

Les Playmobil se vendent partout dans le monde, par centaines de millions chaque année. C’est un jeu créé en 1972 en Allemagne, destiné aux enfants, mais les adultes comme Brigitte et Anne-Claire peuvent aussi en tirer du plaisir.

Anne-Claire, qui porte d’ailleurs le même prénom que la fille de Brigitte, a créé un village de Voyageurs en Playmobil en février dernier qu’elle a présenté sur Facebook et qui a impressionné Brigitte. Mais, dans la vie réelle, avant le Tête à tête que j’ai enregistré virtuellement avec elles en mai dernier, elles ne se connaissaient pas et ne s’étaient jamais rencontrées.

Écoutez PARTIE 1 :

Au fur et à mesure de leur tête à tête, Brigitte Arondel-Parent et Anne-Claire Joffroy se sont laissées aller à nous raconter les hauts et les bas de leur vie respective, du déménagement au Canada depuis la France et de leur adaptation à la vie ici. En France, Anne-Claire était cheffe de projets informatiques pour de grandes compagnies, mais après la naissance de sa fille Lucie, et ayant vécu un épuisement professionnel, elle a ressenti le besoin de laisser derrière elle une vie trop stressante et s’est mise à peindre, en plus de commencer à collecter les Playmobil. Écoutons-la nous parler de son récent parcours, et ensuite, Brigitte se confiera à son tour.

Écoutez PARTIE 2 :

VOLET 2 – ÉCONOMIE ET FINANCES

Martine Bordeleau a rencontré deux passionnés d’économie et de finances, Mathieu Jubinville, 24 ans et Raymond Clément, 73 ans. Dans cette 1re partie, ils nous expliquent ce qui les intéresse dans le monde des finances et pourquoi c’est important pour nous de s’y intéresser. Ils discutent aussi du système actuel d’économie qui serait à revoir pour mieux répondre aux besoins des gens. À noter que cette discussion a eu lieu début septembre, juste avant les élections fédérales et la démission de Brian Pallister.

Écoutez PARTIE 1 : 

Suite de la conversation de Raymond Clément et Mathieu Jubinville. Mathieu explique d’abord le lien entre l’économie et la politique et comment ça peut influencer la société, en particulier sur le plan de l’environnement. Raymond explique comment la finance devrait être au service de l’économie pour le bien public et non l’inverse comme c’est le cas dans le monde. Ensuite, Mathieu et Raymond rêvent à un monde qui se concentre à mettre de l’avant la qualité de vie et, dans ce temps de pandémie, à revoir nos priorités.

Écoutez PARTIE 2 : 

Raymond Clément et Mathieu Jubinville sont aussi très engagés dans la communauté francophone du Manitoba, chacun à leur façon. Dans ce dernier segment de leur conversation, ils discutent des raisons qui les motivent à faire du bénévolat dans la communauté et de partager leurs connaissances par l’entremise des médias.

Écoutez PARTIE 3 :